Découvrez

les alpagas

 

Qu'est-ce qu'un alpaga?

L'alpaga est originaire du Pérou, de la Bolivie et du Chili. L'alpaga peut vivre jusqu'à 25 ans et fait partie de la famille des camélidés, étant le cousin du lama. Il doit toujours être en groupe d'au moins trois membres pour se sentir en sécurité. L'alpaga demande très peu de soins, une fois par année nous faisons la tonte, limage de dents, la coupe d'onglons et l'administration de vermifuges et de vaccins.

La fibre d'alpaga

Il existe deux types d'alpagas: les Huacayas qui ont une fibre plus laineuse et les Suris à la fibre plus longue et ondulée. La fibre d'alpaga étant 7 fois plus chaude que celle du mouton et parfaitement adaptée aux hivers québécois. Vous n'avez qu'à plonger votre main gelée, par une journée de -20 degrés, dans la toison de votre alpaga préféré pour constater son efficacité. Mais attention! Vous risquez de ne plus vouloir la ressortir. La tonte au Québec se fait vers la fin du printemps, avant les mois plus chauds de l'été. Selon la taille et la qualité de la fibre, un alpaga produit en moyenne 2,5 kg de fibre par année. Bien que nécessaire, la tonte est pour les animaux une grande source de stress. Il faut donc l'effectuer dans le calme et en prenant toutes les précautions requises (notamment pour les femelles en gestation). On retrouve 22 couleurs naturelles séparées en 7 catégories : Blanc, Noir, Brun, Fauve, Gris acier, Gris rose, Fantaisie/multiples

Son comportement

L'alpaga est un animal sans soucis, de tempérament calme, curieux et intelligent. C'est un animal qui, sauf exception, ne recherche pas nécessairement le contact humain. Il ne présente aucune agressivité envers nous et contrairement à son cousin le lama, ne crache pas... sauf s'il est contrarié par un autre alpaga. Particulièrement quand il est l'heure de manger. Il est possible d'entraîner un alpaga. Il répond bien au conditionnement positif et avec un peu de patience, on peut lui apprendre des tours, renforcer un comportement spécifique et même faire des compétitions d'agilité / courses à obstacles.

Son alimentation

L'alpaga se nourrit généralement d'herbe dans les pâturages. Il doit avoir accès à une quantité généreuse d'eau et de foin à tous les jours et une portion de granules adaptée à chaque individu pour fournir les suppléments alimentaires dont il a besoin.

La reproduction

Il n'a pas de période déterminée pour la reproduction, l'ovulation se fait au contact du mâle. Les femelles peuvent être accouplées vers l'âge de 14 à 16 mois et le mâle seulement vers l'âge de 2 ans et demi à 3 ans. La gestation d'une femelle alpaga est d'environ 11 mois et elle donne naissance qu'à un seul bébé, qu'on nomme, un cria. La femelle peut être de nouveau accouplée entre 2 à 3 semaines après l'accouchement.

L'environnement

L'alpaga est un animal respectueux de l'environnement. Il possède des coussinets aux pattes qui ne détruisent pas les pâturages et ses excréments sont comme ceux des lapins. Nous pouvons les composter et en faire du très bon fumier. De plus, si l'animal vit dans un endroit sain et écologique, sa fibre sera de qualité supérieure.

Le commerce équitable

Nous utilisons le commerce équitable parce qu'il est conçu pour assurer un salaire convenable aux producteurs des pays sous-développés afin qu'ils puissent progresser dans leur activité à long terme et améliorer leur niveau de vie tout en contribuant au développement durable. Beaucoup de Péruviens sont des éleveurs d'alpagas. Pour subvenir à leurs besoins quotidiens, ils utilisent la fibre pour la fabrication de vêtements ou autres. Comme les conditions climatiques en altitude sont très difficiles, les bébés alpagas meurent de 30 à 60% du temps. Alors, les artisans péruviens utilisent la fourrure de ceux-ci comme matière première pour la fabrication des peluches et accessoires pour se tenir au chaud et récupèrent ce qui reste pour le marché alimentaire. Au Pérou, les gens mangent de l'alpaga, mais ne tuent pas l'animal pour le plaisir.